Nos vacances en famille dans les cyclades - Santorin


Voilà enfin le récit du début de nos vacances en Grèce. Si vous arrivez maintenant j'ai écrit un premier article dans lequel je vous explique les préparatifs avant nos vacances et toutes les choses auxquelles il a fallut penser avant de partir. Vous pouvez le retrouver ici. Maintenant laissez moi vous raconter comment se sont passés les 6 jours sur Santorin. Je vous donnerai évidemment nos bonnes adresses et autres conseils susceptibles de vous intéresser. 



Le premier jour nous étions donc sur Mykonos mais nous avions prévu le lendemain matin de prendre le ferry pour rejoindre Santorin. Une navette que nous avions réservé à l’hôtel nous a déposé au port. Il faut arriver 45 min avant mais à cette période je trouve ça exagéré car au final vous ne faites qu’attendre. Surtout que le ferry avait du retard. Ce premier trajet s’est bien passé, on m’avait conseillé de prendre les ferry les plus gros et non les plus rapides. Ça s’est vérifié donc je vous donne le même conseil. Si vous avez tendance à avoir le mal de mer vous serez mieux sur les plus gros ferry même si le trajet est un peu plus long. Une fois arrivé à Santorin un taxi est venu nous chercher pour nous déposer dans notre hôtel. Nous avions réservé une chambre à L’Altera Pars Suites, j’avais fait ce choix parce qu’il y avait une piscine privée chauffée. Et même s’il n’est pas idéalement placé je ne regrette pas ce choix car les enfants se sont éclatés dans la piscine. Nous avions une chambre, et un salon dans lequel les enfants dormaient c’était vraiment spacieux et je ne me sentais pas à l’étroit du tout. Le petit déjeuner était compris et particulièrement copieux. Je vous conseille cet hôtel sauf si vous ne souhaitez pas louer de véhicule et avoir des boutiques et restaurants à proximité. À cette période il fait bon mais peut être pas suffisamment  pour profiter d'une piscine si celle ci n’est pas chauffée. Là c’était top car toute la famille a pu se baigner, Loup était comme un dingue à chaque fois qu’il apercevait la piscine. Au sujet de l’île, celle-ci n’a pas volé sa réputation puisque tout ici est magnifique. Où que vous soyez à Santorin, la vue sur l’archipel est imprenable j'ai rarement eu la chance de découvrir un si bel endroit. Déjà en photo je savais que ça me plairait mais en réalité c’était bien au dessus de ce que j’avais imaginé. L’architecture si particulière, l’ambiance, la gastronomie… tout était vraiment très chouette. En revanche sans jamais l’avoir fait je sais que j’aurai détesté y venir l’été. Il faut savoir que Santorin est certainement l’île la plus touristique des Cyclades. Oia est l’une des villes les plus photographiées du monde, donc, si vous n’aimez pas la foule, mieux vaut éviter de vous rendre à Santorin en juillet-août, d’autant plus que pendant l’été, la chaleur doit certainement être pesante. 




Fira

Fira qui compte à peine 2 000 habitants est la capitale et plus grande ville de Santorin. Oia est la plus touristique et certaines personnes trouvent Fira moins spectaculaire. Je ne suis pas vraiment d’accord avec ça. Nous l’avons même davantage apprécié, je trouve Fira plus authentique. On retrouve évidemment les maisons blanches, les dômes bleus et la vue imprenable sur le Caldeira. Le luxe de Oia en moins. À Fira il est particulièrement agréable de se balader dans les toutes petites ruelles qui parcourent la corniche. Vous ne savez pas ou vous aller mais vous adorerez vous y perdre et faire de jolies découvertes. J’avais clairement envie de tout prendre en photo. En ce qui concerne les restaurants. Même si ils sont nombreux à être fermés en basse saison, vous en trouverez quant même un nombre incalculable. Et tous offrent des vues plus belles les unes que les autres sur la baie de Santorin. Par contre les prix sont forcement plus élevés que si vous mangez dans les terres. Parfois les prix sont mêmes trop élevés pour la qualité des plats. Si je devais absolument vous en conseillant un sur Fira ce serait le Panigyri Festival Food, on me l’avait conseillé en mp sur Instagram et franchement c’était l’une des meilleures adresses de notre séjour. Pas de jolie vue ici mais le cadre est joli et la nourriture délicieuse. Nous avons également visité le vieux port de Fira, c’est ici que les voyageurs débarquent de leurs bateaux de croisière via de petites embarcations. Il existe deux voies d’accès au vieux port depuis la ville : les escaliers ou le périphérique. Pour cette découverte, nous avons choisi de descendre avec le périphérique puis de remonter par les escaliers (plus de 500 marches). Nous y avons croisé les fameux ânes de Santorin. Au port, il n’y a finalement pas grand chose à voir. Quelques restaurants bars et commerces. Mais c’était sympa de le faire pour profiter de la vue. 







Oia


Oia est un des plus beau village des Cyclades, mais aussi le village le plus touristique de Santorin. Idéalement situé sur la pointe nord de l’île, il offre une vue panoramique sur la mer. Les maisons typiques blanches et bleues accrochées à flanc de falaise et les palaces nichés les uns à côté des autres, laissant apparaître de somptueuses piscines font d’Oia la carte postale de Santorin par excellence. Malheureusement les touristes et la flambée des prix noircissent un peu le tableau. Attention, le soleil se couche tôt à Santorin, la lumière commence à décliner aux alentours de 17h00, prévoyez donc d’y être assez tôt pour profiter du spectacle. Mais il ne faut pas louper ça car ce coucher de soleil est considéré comme l’un des plus beaux du monde. Les fameux 3 dômes que l’ont voit partout sur les réseaux se trouvent dans le centre, au détour d’une ruelle (difficile de les rater). Je n’ai même pas tenter d’y faire une photo, si vous ne vous levez pas à l’aube vous devrez faire la queue pour les photographier. Je n’ose même pas imaginer ce que ça doit être en période estivale. Selon moi il y a mieux à faire sur l’île. Baladez-vous et flânez dans les ruelles, tout est superbe là-bas. Nous sommes allés à Oia en voiture et en octobre cela reste facile de se garer mais si vous vous y rendez en haute saison, préférez la marche, le bus ou le bateau. Les parkings sont pris d’assault en fin d’après-midi l’été. Nous ne l’avons pas fait car nous avions peur que ça fasse beaucoup pour les enfants et notamment pour Loup. Mais il existe une magnifique randonnée de 10 km qui permet de rejoindre Fira à Oia par le bord de mer avec des vues exceptionnelles. Vous n’êtes pas obligés d’aller jusqu’à Oia car le chemin passe par Firostefani et Imerovigli, qui sont tous les deux de magnifiques villages bâtis au bord de la falaise. 







Imerovigli et le rocher de Skaros


Imerovigli est une ville en haut des falaises situé au nord de Santorin c’est le prolongement de la ville de Fira. La position du village donne une vue dégagée sur la Caldeira. Avec ses ruelles pavées, ses églises typiques et ses petites boutiques, elle est aussi agréable que ses voisines plus connues Fira et Oia. À l’ouest sur les hauteurs des falaises se trouve le centre de la ville et les hôtels qui proposent tous une vue mer mais celle-ci est inaccessible pour s’y baigner . Tandis qu’à l’est les hôtels sont au niveau de la mer et possèdent des plages privées accessibles directement depuis l’établissement, c’est la partie la plus calme et la moins touristique. C’est également à Imerovigli que vous trouverez l’un des sites naturels emblématiques de Santorin: le rocher de Skaros. C'est un promontoire rocheux sur la pointe duquel s’élève un rocher de plus de 20 mètres de haut. Autrefois, un château s’y tenait, vous pourrez  d’ailleurs en apercevoir les ruines. Un sentier bien balisé vous permet d’y accéder depuis Imerovigli. La vue est vraiment sublime, certainement le plus beau panorama sur la mer Égée que vous puissiez avoir sur l’île. Vous comprendrez donc pourquoi nous avons croisez plusieurs couples de mariés en pleine séance photo. 







Pyrgos et Emporio


Le village de Pyrgos est le point culminant de l’île de Santorin, l’endroit idéal pour profiter d’un panorama sur l’île entière. En bas du village vous allez avoir un peu de mal à croire que celui ci est typique et incontournable mais dès que vous commencez à monter dans la partie ancienne de la cité vous retrouvez les décors typique des villages de l’île: petites ruelles, grandes maisons équipées de petites fenêtre et nombreuses églises. Vous pourrez également y trouver les ruines du château de Kasteli, elles se situent au sommet de la colline, au centre du village de Pyrgos. Malgré le fait qu’il ne reste pas grand chose, je vous invite à y aller notamment pour profiter de la vue incroyable sur l’île. Apparemment on peut aussi visiter l’église de la Sainte Trinité et le musée des artefacts religieux. Mais quand nous y sommes allés tout était fermé. Lors de notre visite nous avons pu testé le Kantouni restaurant et nous avons passé un excellent  moment alors je vous partage l’adresse. Les plats sont excellents et typiques sans pour autant être excessifs au niveau des prix. L’accueil y est très chaleureux, professionnel et souriant. Ils adorent les bébés! La terrasse se trouve sur une petite place sous les arbres, ce qui est parfait pours’abriter du soleil tout en mangeant dehors. Comme nous avions la voiture seulement pour deux journées nous avons profité de celles ci pour visiter un maximum de lieu, nous avons donc commencé par Pyrgos pour enfin rejoindre Emporio qui est le plus grand village de l'île. Il est facile d'accès depuis toutes les régions de l'île. Une fois garé, vous pouvez partir en exploration et vous perdre dans les ruelles. Ce qui change par rapport aux villages sur les falaises, ce sont les tunnels et les arcs sous lesquels on passe mais aussi les portes et les escaliers intrigants des maisons. Nous avons pris le temps de nous arrêtez devant de nombreuses maisons. Souvenez vous de Kéziah et ses photos aux portes colorées. Comme souvent à Santorin, Emporio est rempli d’églises. Enfin Emporio se trouve non loin de la célèbre plage noire de Perissa (10 min de route), nous avons donc décidé d’y faire un tour même si ce n’était pas prévu au programme. Elle se trouve à côté du petit village de Perissa, c’est une immense plage de sable noir. Apparemment, une véritable station balnéaire l’été! De notre côté c’était vraiment tranquille il y avait peu de monde ce qui nous a permis de vraiment en profter. En revanche nous ne nous sommes pas baigné parce que nous n’avions pas les maillots. Les enfants ont fabriqué un radeau avec Nicolas. Et Loup a pu jouer dans le sable!









Je pense avoir tout dit sur notre séjour sur cette île si vous avez des questions n’hésitez pas. J’aimerai aussi profitez de cet article pour faire un petit avertissement sur l’importance du respect lorsqu’on voyage. Les réseaux sociaux nous rendent parfois un peu bête et certaines personnes n’hésitent pas à transgresser les règles pour une photo. N’oubliez pas que le pays que vous visitez tout comme celui dans lequel vous vivez, a des traditions. Il est important voir même impératif d’être respectueux des locaux et du lieu dans lequel vous vous trouvez. Alors que nous étions en basse saison à plusieurs reprises nous avons vu des personnes entrer dans des espaces privés ou encore monter sur les toits des églises comme-ci la photo était plus importante que les traditions et les personnes qui vivent ici. Je n’ose même pas imaginer ce que ça doit être en plein été. Je profite donc de ma maigre notoriété pour vous inviter à réfléchir la prochaine fois que vous souhaitez réaliser un cliché que l’on voit partout sur les réseaux. D’autant plus que vous n’aurez aucun mal à prendre de jolies photos sur Santorin tout en respectant les règles. Imaginez si vous trouviez quelqu’un dans votre jardin ou sur votre toit en train de se faire prendre en photo?










1 commentaire

  1. I wanted to thank you and congratulate you for this site which has been with me for quite some time.

    question gratuite par mail

    RépondreSupprimer

© Lola etcétéra. Design by Fearne.