Le bonheur de n'avoir que des fils



Et voilà maintenant que tout le monde le sait, c'est bien un troisième garçon qui va venir agrandir la famille. Je peux le dire, nous sommes heureux, profondément heureux d'avoir ce troisième fils. Et ses frères sont également ravis. Vous allez peut être vous demander pourquoi est ce que je vous dis ça. Mais après tout ce que j'ai entendu avant même d'avoir révéler son secret, je sais déjà que certaines personnes vont me plaindre de ne pas avoir réussi à avoir une fille. Et pourtant, on peut complètement se satisfaire de 3 garçons! Si si je vous jure!
C'est tellement encré en chacun de nous que la famille parfaite est composée d'au moins une fille et un garçon (le fameux choix du roi), que quand une maman n'a pas la "chance" de le vivre elle a le droit constamment à des remarques de son entourage plus ou moins proche du type: Vous allez en faire un autre? Pas trop déçus de ne pas avoir réussi à faire un(e) fille/garçon? Il faut tenter un petit dernier pour avoir le/la garçon/fille! Comment le vivez-vous? Un seul enfant, mais il va s'ennuyer? Bref la liste est non exhaustive. Mais étrangement, lorsqu'on a pas la "chance" d'avoir un enfant de chaque on nous fait gentiment comprendre que l'on a échoué! En réalité je me demande si les personnes qui disent ça savent que ce n'est pas quelque chose qu'on a la possibilité de choisir. Et c'est beaucoup mieux ainsi.


Ce serait vous mentir que de dire que je n'ai jamais souhaité avoir de fille, puisque pour ma seconde grossesse j'en avais très envie. À tel point que quand j'ai appris que c'était un petit garçon j'ai ressenti de la déception. Ça n'a pas duré longtemps, 2/3 jours maximum. La joie d'avoir un enfant en bonne santé a rapidement pris le dessus. Et surtout le bonheur d'offrir un frère à Kéziah. Puis maintenant que cela fait 7 ans que je vis avec deux adorables petits mecs (plus si petits), je peux vous dire que c'est un vrai bonheur au quotidien. 



Certes j'ai plus souvent joué à la bagarre et aux super héros qu'à la dinette et à la poupée. Je n'ai jamais acheté de robe et de petits noeuds ( sauf pour moi et les petites filles de mon entourage ). Je ne fais pas beaucoup de tresses mais j'ai quand même la chance de faire des queues de cheval tous les matins. Je ne parle pas de strass et paillettes mais plus de rap et basket. Mais si vous saviez à quel point je me réjouis de vivre tout ça avec eux. J'ai deux garçons (bientôt 3) c'est vrai mais je ne ressens aucun manque. Car ils ont chacun leurs goûts, leur personnalité, leur manières et leur adorable minois. Que devrais-je demander de plus?


Bien sûr je me serais tout autant réjouie d'avoir une fille. Nicolas aussi même s'il n'était pas emballé au départ! Parce qu'avoir un enfant c'est déjà tellement merveilleux. La joie aurait été immense de craquer pour de la déco, des vêtements et des jouets plus féminin. Pour autant je suis reconnaissante de ne pas à avoir à vivre certaines choses que seules les mamans de filles connaissent. Comme j'ai l'habitude de le dire, une déception n'en ai pas une si nous décidons de voir les choses différemment. Je n'ai donc ressenti ni tristesse, ni déception à l'annonce. J'ai surtout remercié (je ne sais qui) d'avoir la chance de vivre cette troisième grossesse avec autant de facilité. D'avoir un enfant en bonne santé avec une courbe parfaite. Je me suis imaginée à quel point nous allions être heureux à l'arrivée de ce troisième enfant.


Et puis pour être tout à fait sincère, il n'y a rien de plus merveilleux que d'élever des garçons qui deviendront des hommes je l'espère doux, attentionnés et aussi drôles que leur père. C'est une énorme responsabilité puisque je voudrais qu'ils soient aussi prévenants, généreux, fidèles, mais surtout heureux. Mais j'ai confiance en notre famille, en notre couple, en moi et en la vie! Alors je n'ai pas peur!  C'est sûr tout ira bien si je suis entourée de ma team de mecs!



Je ne sais pas pourquoi j'ai eu envie de rédiger cet article. Un peu pour répondre aux gens qui se demandent si nous sommes déçus, mais aussi pour rassurer les personnes qui pensent qu'on doit faire un sorte de deuil de la petite fille alors que non. La vie est juste comme ça, je n'ai pas la sensation de ne pas avoir eu de chance. Bien au contraire! Et pour revenir sur les stories que j'ai fait ces derniers jours. Je ne suis absolument pas envieuse des mamans qui ont eu le combo fille/garçon.



Et pour vous est ce que c'était important d'avoir un genre plus qu'un autre?  



















7 commentaires

  1. Ah quel bonheur de te lire ! Ici c'est l'inverse, mon entourage était déçu de l'annonce d'une 2ème fille et espèrent d'autant plus un garçon si 3ème bébé. Mais moi tellement pas ! Je suis super heureuse d'avoir mes 2 filles et ça me plairait carrément d'en avoir une 3ème... comme je dis tjs, je suis bien contente de ne pas pouvoir choisir car je ne saurai pas faire de choix !

    RépondreSupprimer
  2. Ici 2 petits gars et je me suis toujours vu avec 3 petits gars. Bien évidemment une petite fille serait la bienvenue mais.... C'est vraiment les autres que ça dérange.... Bref..

    RépondreSupprimer
  3. Ici nous avons 2 garçons de 5 ans et 3 ans nous venons d'avoir une petite fille de 3 mois. Nous ne connaissions pas le sexe de ce 3 ème bébé et finalement c'était mieux comme ça car effectivement on a eu le droit a tellement de commentaires "pourvu que ça soit une fille", "tu t'imagines si c'est un 3 ème garçons"... Et j'en passe. C'était vraiment pesant mais le pire c'est que les gens ne nous croyaient même pas quand on leur disait qu'on se moquait complètement du sexe de ce bébé. On aurait été autant heureux d'accueillir un 3 ème garçons qu'on a été d'accueillir notre fille, d'ailleurs nous étions persuadés que c'était un petit mec. Même si aux yeux des autres une femme doit obligatoirement avoir une fille, je suis tellement comblée par mes 2 petits bonhommed je l'aurai été tout autant avec un troisième.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Lola,

    J’attends notre deuxième petit garçon, et si tu savais comme je suis heureuse, 2 petits mecs avec 18 mois d’écart ambiance vestiaire et « bagarre » assurée pour les années à venir :D
    Avant même que l’on connaisse le sexe, une pression était sur nos épaules pour avoir une petite fille, si bien que je n’osais pas dire aux gens qu’avec un petit garçon je serais tout aussi heureuse.
    Il n’est même pas encore né qu’on nous parle d’un troisième pour une petite fille, c’est dingue !

    Merci pour cet article tout en douceur et sincérité ��

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Lola,
    J'ai 3 garçons de 7 -5 et 3 ans et tout quoi toi j'ai eu cet envie d'avoir une fille pour ma deuxième grossesse. J'ai été déçu aussi à l'annonce du sexe. Je pense que je voulais une fille pour l'aimer plus que je n'ai été aimé pour guérir en sorte la petite fille que j'ai éte. ce n'est vraiment pas une bonne raison pour avoir un enfant. J'ai été triste aussi car comme tu le dis il y a cette culture du "choix du roi" On se met en tête que forcément on aura des enfants avec des sexes différents et l'entourage qui te convaint de cela également "tu verras c'est forcément une fille" ! Cette tristesse a été vite digéré et maintenant je suis tellement heuresement d'avoir eu mon deuxième garçon il me comble en tout point. Pour ma 3e grossesse, je ne pouvais qu'imaginer d'avoir encore un garçon lol bien qu'une fois de plus, les proches ne te souhaitent qu'une fille.
    Ma famille est désormais complete je me sens bien avec mes 3 petits mecs ils se complètent avec chacun ses qualités, je ne sens aucun manque.
    Et figures toi il y a encore des gens qui me demande si je ne "tenterais" Pas la fille! Les gens sont fous ��

    RépondreSupprimer
  6. Ici 3 gars aussi, le premier j aurai aimé une fille et pareil petite déception... puis au 2e et 3e je voulais encore des garçons. J aurai été tout aussi heureuse avec une fille mais j avais une préférence.
    Et puis des filles y en a plein dans mon entourage cela me suffisait.

    J’ai aussi souvent les réflexions... je réponds tjs que je préfère avoir que des garçons!! Des filles j’en ai en nièces ça me suffit. Et comme c est difficile d’élever une ado dans ce monde de petite meuf dévergondée je préfère éduquer mes fils au respect de la jeune fille.

    À nous les futurs gendres parfaits ��

    RépondreSupprimer
  7. charlotteetsesboys3 août 2020 à 01:53

    Nous avons deux garçons, Loucas 6ans et Mylan 3ans, puis, une petite Judith est venue agrandir notre famille en Novembre. Comme toi, pour ma deuxième grossesse, j'ai été un petit peu déçue d'apprendre que c'etait un petit garçon (comme toi cette déception c'est vite échappée), je m'etais persuadée que j'allais avoir une fille et ça a été la douche froide + les commentaires du genre "pas grave se sera pour la prochaine fois"... Pour ma troisième grossesse j'etais finalement persuadée que nous allions avoir un troisième garçon, et puis finalement c'était une fille. Alors oui j'ai été merveilleusement heureuse (même si j'ai eu finalement énormément de mal à me lancer dans des achats plus féminin contre toute attente ��) mais j'aurais aussi été des plus heureuse d'avoir un troisième garçon, comme tu le dis si bien l'important étant que cet enfant soit la et en bonne santé ❤

    RépondreSupprimer

© Lola etcétéra. Design by Fearne.