Vacances avec la Zozo Family { Corse + Marineland }


Avant de commencer avec le récit de nos aventures je dois vous parler d'un point important. Nicolas a oublié la batterie de l'appareil photo à la maison. Normalement je vérifie 20 fois si je n'ai rien oublié. Mais quand le matin il m'a dit j'ai rechargé ta batterie je lui ai fait aveuglement confiance. J'aurais pas du! Moi qui m'était dit que je pourrais réaliser une petite video pour l'occasion c'est loupé. Ce que je préfère sur mon blog c'est vous proposer des photos de qualité. Je ne mets quasiment jamais de photos prise avec mon téléphone par exemple. Mais cette fois ci je n'ai pas le choix. Alors je m'excuse d'avance. Maintenant  que c'est dit on peut vraiment commencer.


Si vous me suivez sur Instagram vous avez surement suivi notre périple en Corse puis au Parc Marineland. Je vais vous raconter tout cela en détails. Vous êtes d'ailleurs nombreux à m'avoir posé des questions. Je vais donc pouvoir y répondre ici. 


Nous voilà partis le vendredi matin pour 13h  de trajet en voiture pour rejoindre Nice. Je suis la seule à conduire puisque Nicolas n'a pas encore son permis. J'avoue j'étais moyennement enchantée à l'idée de conduire aussi longtemps. Finalement ça s'est très bien passé, je n'ai ressenti aucune fatigue et les enfants ont été vraiment très sage. Apres une courte nuit à l'hôtel Annexe nous nous sommes dirigés vers le port pour rejoindre notre ferry. D'ailleurs nous avons fait la réservation via Booking, si vous voulez bénéficier de 10% sur votre réservation voici mon lien de parrainage.


Nous avons été invité par la compagnie Moby Lines pour découvrir leurs ferries qui proposent la traversée Nice - Bastia. Au départ nous étions certains d'avoir une piscine sur le bateau. Je savais que la traversée allait se faire facilement puisque les enfants adorent ça. Manque de chance, nous avons appris que tous les ferries de la compagnie n'ont pas de piscine nous n'avons donc pu tester ce service ni à l'aller,  ni au retour. Il a alors fallu occuper les enfants autrement. Heureusement comme nous partions avec Aurélie et toute sa petite famille cela s'est fait plus facilement. Soel a également joué avec les enfants d'Elodie de la chaine Maman à 19 ans qui étaient aussi à bord du ferry ce jour là. 


Ce qui est interessant avec cette compagnie ce sont les prix. Il faut compter une vingtaine d'euros par personnes pour la traversée. Et environ 50 euros pour un passager et la voiture. Je trouve que c'est raisonnable. Sur la plupart de leur ferry, on retrouve des restaurant, des cabines ( il faut payer un supplément), une salle pour les enfants avec une structure de jeux, un bar, une aire de jeux video, des espaces avec fauteuils, des TV pour regarder le match ^^


Si c'était à refaire j'opterais pour la traversée de nuit. Cela permet de ne pas perdre une journée sur le ferry. Que ce soit pour nous ou pour les enfants, je pense que la traversée aurait semblé moins longue.


Nous sommes donc arrivés dans l'après midi à Bastia. Nous devions encore faire 3h de route pour rejoindre notre logement à Bonifacio. Je ne vais pas vous mentir c'était un peu chaud ces deux journées de voyage. Mais ça en valait vraiment la peine. Nous avons séjourné au domaine Bocca Di Feno et je peux vous dire que le cadre est juste époustouflant. 


Le lieu est parfaitement intégré et préservé,  les logements se lovent dans des chemins escarpés du massif rocheux de la Trinité, site naturel rocheux,  arboré, fleuri et ombragé. En hauteur, on a le droit à une vue imprenable sur la mer. Bref, un petite paradis.


Les gérants du domaine sont un couple de bretons. Ils ont d'ailleurs promis de venir nous voir la prochaine fois qu'ils venaient dans la région. Nous avons été très bien reçu et avons adoré notre séjour la bas. Les garçons on pu profiter de la piscine et du terrain de tennis. Les logements était spacieux et confortables. Aurélie était dans le logement juste a cote du notre. Nous avons donc pu déjeuner tous ensemble chaque matin. 


Nous ne sommes resté que trois jours et demi en Corse. Impossible pour nous de découvrir toutes les merveilles qui s'offraient à nous. Le premier jour nous avons visité Bonifacio, en commençant par faire un tour le long du port qui accueil un nombre impressionnant de yachts et de bateaux de croisière. Ensuite, nous avons rejoins la citadelle et la vieille ville ( à pieds mais vous pouvez prendre le petit train).


En longeant le port, on découvre un escalier qui gravit le col St Roch  si vous le prenez vous découvrirez un belvédère qui dévoile une vue démentielle. A votre droite, se trouve une petite chapelle d’une blancheur éclatante et en face la mer d’un bleu envoutant mais surtout d'incroyables falaises de calcaire. La vieille ville trône fièrement sur ces falaises calcaire. Je pense que Bonifacio est l'une des plus jolies villes à voir en Corse. 


La ville haute a énormément de charme, avec ses petites ruelles pavées dans lesquelles on peut flâner et même se perdre. Depuis la citadelle, vous aurez également une vue incroyable sur la mer et les falaises mais aussi sur le port. En fin de journée, avec le soleil qui se couche c'est époustouflant. 


Avant de rejoindre notre logement nous avons décidé, de prendre l'apéro à L'auberge Corse. Les plateaux de fromages et charcuteries étaient délicieux. Je suis une grande fan de fromage et je peux vous dire que je me suis fait plaisir.


Le lendemain nous avions prévu de faire les iles Lavezzi. Mais Aurélie était malade. Nous avons donc annulé notre réservation. Finalement c'est pas plus mal parce que je trouvais cela un peu cher, et d'après les photos que j'ai vu me semblaient moins impressionnantes que celles de nos virées en mer en Sardaigne. 


Finalement, le matin les garçons ont profité des structures du domaine Boca Di Feno et l'après midi nous avons rejoins Porto Vecchio pour faire de l'accrocbranche. Malheureusement, un orage a sévit juste au moment ou nous sommes arrivés. Nous avons donc  préféré rejoindre la célèbre plage Palombaggia en espérant que la pluie se calme. Le ciel était gris, la plage vide, la couleur de l'eau forcement moins impressionnante qu'avec le soleil. Mais nous avons passé un super moment en famille et c'est bien là le principal. En fin de journée nous avons retrouvé la Zozo Family et poursuivi notre découverte en direction de Sartène. C'est apparemment, la ville corse par excellence. Propser Mérimée affirmait qu'elle était "la plus corse des villes corses". Elle est surtout, par sa superficie, la plus grande commune de Corse mais aussi la quinzième des communes de France.  On ne dirait pas lorsqu'on s'y trouve. 


En arrivant, nous avons déambulé dans les ruelles pavées, souvent désertes, mais l'architecture de la ville est vraiment très jolie. Nous avons profité de l'heure pour diner dans le restaurant La vieille ville qui propose des spécialités corses et bretonnes. Décidément la Bretagne n'est jamais bien loin. On nous a même of une bouteille de cidre lorsque la serveuse a appris que nous venions de Bretagne. Nous nous sommes régalés et l'ambiance de ce petit resto était vraiment idéale. 


Enfin, nous avons passé le dernier jour sur l'île à découvrir la seconde plage très plébiscitée de Porto Vecchio : la célèbre Santa Giulia. Le paysage est sublime, la couleur et la transparence de l'eau indescriptible. Mais le monde sur la plage fait clairement moins rêver. Apres coup on me conseillera d'opter pour une plage privée. Et bien c'est ce que je vous conseille aussi si vous partez en Corse en pleine saison. Ce sera forcement plus sympa si vous n'êtes pas entassé sur cette petite plage. 


Avant de rentrer au domaine, nous avons fait un détour au Parc Aventure de Porto-Vecchio. Les garçons ont passé un super moment à faire de l'accrocbranche. D'autant plus que les groupes scolaires venaient des partir et qu'ils avaient le parc pour eux seuls.


Puis nous avons repris le ferry le mercredi midi et sommes arrivés à Nice vers 22h.  J'ai passé un super moment en Corse mais c'était vraiment trop cours pour en profiter pleinement. Comme nous avions fait la Sardaigne en octobre, j'avoue avoir moins été éblouie par le beauté des paysages. Il faut dire que j'avais des attentes assez élevées. Si je pouvais vous donner un conseil, si comme mois vous n'aimez pas spécialement la foule. Il est préférable d'y aller en mai et octobre à mon avis. Ou alors d'organiser votre voyage en dénichant tous les endroits moins touristiques mais tout aussi jolis. 


Le jeudi matin nous avions rendez-vous au Parc Marineland. Nous y avons passé 3 jours complets. Le programme était assez chargé puisqu'en réalité Marineland est composé de différent parc: Aquasplash, Kid's Island, Marineland Lagoon, Marineland et Adventure Golf. Nous avons eu la chance de découvrir tout cela durant les trois jours. Nous avons également remis à la mer une tortue échouée que l'association Marineland a soigné pendant plusieurs mois afin de lui offrir une seconde chance. C'était le moment le plus intense des trois jours. La petite fille qui avait trouvé la tortue et revenue exprès pour la remettre à la mer alors qu'elle n'habite pas dans la région. C'était vraiment émouvant. 


Le premier jour nous avons aussi assisté à une super exposition photos que je vous conseille vivement. Pendant que nous partions en mer pour relâcher la tortue, Nicolas et les garçons ont profité d'Aquasplash. Ça avait l'air génial, si on avait eu plus de temps ou si on habitait plus près je pense que je serais revenue pour en profiter moi aussi. Au cas ou vous ne le sauriez pas je suis une  sorte de femme/enfant et je peux m'éclater des heures dans ce genre de parc aquatique. 


Durant le week-end nous avons également rencontré les animaux (orques, dauphins, otaries...). Je ne ne me justifierais pas puisque j'estime avoir reçu suffisamment de remarques à ce sujet durant ces 3 jours. Pour clore le débat, je tiens à préciser que je ne suis absolument pas pour la captivité. Cependant, venir sur place m'aura au moins rassurée sur les conditions de vie de ces animaux. 


Parce que même si on sait tous que n'importe quel animal est mieux en liberté dans son habitat naturel. On ne sait jamais vraiment comment sont traités les animaux. Et je ne parle pas uniquement de ceux du parc mais en général. Je trouve ça culotté de venir me faire la moral quand soit même on mange de la viande sans scrupule ou même que l'on a chez soit des animaux en captivité. 


Je ne parlerai de ce sujet qu'avec des personnes qui acceptent le dialogue et je ne perdrai pas de temps à répondre aux gens irrespectueux et intolérants. On m'a également conseillé tout un tas d'articles et de videos sur le sujet. Que je vais évidemment prendre le temps de regarder/lire mais sachez tout de même que ça fonctionne dans les deux sens. Quand on ne va pas voir sur place ce qu'il se passe on peut difficilement juger. Je peux comprendre qu'on ne veuille pas y aller et je respecte cela mais dans ce cas on s'abstient de donner des leçons aux autres. 




Au départ, les ours polaires m'ont vraiment fait mal au coeur. Nous sommes d'accord sur le fait qu'ils méritent beaucoup mieux. Sauf que si on en arrive là aujourd'hui c'est de notre faute. Tout simplement parce qu'ils ne sont plus en sécurité dans leur habitat naturel. En effet, le changement climatique constitue une réelle menace pour l’ours polaire. Si la fonte des glaces se poursuit au rythme actuel, la surface de son habitat estival se sera contractée de plus de 40% d’ici le milieu du 21ème siècle. Réduisant ainsi sa population de plus de deux tiers. 

Alors moi aussi je préférai les voir en dehors du parc mais j'ai quand même appris en discutant avec le personnel que Marineland fait partie d’un programme européen d’élevage d’espèces menacées (EEP) qui a pour but d'encourager, de surveiller et de donner des conseils pour favoriser l'élevage d'une espèce menacée avec pour finalité une éventuelle réintroduction dans la nature ou un renforcement de la population sauvage par l'adjonction de spécimens élevés en parcs zoologiques

Quand on y réfléchi, on en vient à se demander où est ce qu'ils sont vraiment en sécurité et heureux? Apparement nul part et nous sommes les seuls fautifs. Enfin comme l'affirme Marineland dans son post Facebook " Pensez-vous qu’un tel organisme de conservation nous aurait confié ces espèces si précieuses s’il doutait de notre compétence et que les conditions de vie de ces animaux de haut niveau n’étaient pas respectées?" Alors oui, je me demande sincèrement pourquoi ils choisissent ce parc plutôt qu'un autre endroit plus adapté? C'est leur rôle non à l'EEP de tout faire pour que les ours survivent et se reproduisent. Sachez qu'à la base Marineland n'a pas demandé à avoir les ours. Mais ils ont accepté cette mission pour qu'ils puissent se reproduire. Cela a fonctionné puisque une petite oursonne est née il y a 4 ans. Elle se trouve à présent en suède et se porte très bien. 


J'entends souvent les gens dirent que c'est horrible d'enfermer des animaux pour amuser la galerie ou faire de l'argent. Mais je crois qu'on a tendance à oublier qu'il s'agit d'un héritage qui date d’il y a 50/70 ans. À cet époque les gens souhaitaient vraiment avoir accès à ce type de parc et cela ne posait de problème à personne … Aujourd’hui, le monde à évolué, les gens ont évolué et Marineland aussi. Ils ont bien conscience de tout cela et font leur maximum pour offrir une belle vie à leurs animaux. La majorité d'entre eux sont d'ailleurs nés dans le parc. S'ils étaient relâchés dans leur habitat naturel ils n’auraient qu’une espérance de vie très courte. 

Toujours dans l'idée de faire évoluer les choses, le directeur affirme que les orques ne se reproduiront plus. Ce qui veut dire que les orques présent aujourd'hui  dans le parc sont les derniers. En effet, le parc ne capture plus aucun animal depuis des décennies et ils ne feront pas non plus d'insémination. 

J'ai également appris que Boris, l'Otarie qui est décédée quelques semaines avant notre venue avait vécu 26 ans. Or, on sait qu'en moyenne une otarie de Steller a une espérance de vie d'une quinzaine d'année. On se doute bien que si les animaux étaient vraiment maltraités, leur espérance de vie serait difficilement au dessus de la moyenne. 




Pour finir, si vous êtes réellement touchés par la condition animale, je pense qu'il y a énormément de choses à faire à ce jour et que vous ne perdrez donc pas votre temps à me dire que je suis trop naïve, inculte ou encore une vendue. Je ne perdrai de toute façon pas de temps avec des personnes qui passent leur temps à agresser les autres. Si vous souhaitez que Marineland supprime les animaux en captivité de leur parc, je le conçois. Mais ce ne sera certainement pas en insultant, dénigrant, les employés du parc ou même les visiteurs que vous arriverez à faire bouger les choses. Je suis peut être utopiste mais à mon avis Marineland n'aura de toute façon pas d'autres choix que de developper des attractions et autres projets sans animaux. La disparition des animaux en captivité au sein du parc ne se fera pas en un jour et encore moins dans la violence. 


C'est vrai j'avais dit que je ne me justifierai pas et finalement j'en ai dit plus que prévu. Je terminerai en vous disant de faire ce que vous pensez juste. De ne pas juger ceux qui pensent et agissent différemment de vous. Et enfin, si vous pensez que quelqu'un n'a pas toutes les informations et que son avis est faussé alors venez le lui dire avec respect. Et surtout écoutez ce que l'autre a à vous dire, sinon le dialogue est impossible. 

Mon article est un peu long. J'ai même hésité à le diviser en deux parties. Mais maintenant que c'est fait je pense le laisser comme ça. Vous n'arriverez peut être pas jusqu'à la fin de celui-ci. Si c'est le cas, merci de m'avoir lu. Et j'espère que cela vous aura été utile. 




2 commentaires

  1. C’est un magnifique article. Bravo pour ce message positif à contre courant.

    RépondreSupprimer
  2. Une pause comme une respiration, nécessaire !
    A très bientôt !

    voyance totalement gratuit

    RépondreSupprimer

© Lola etcétéra. Design by Fearne.