4 ans, comment se séparer de la tétine?


Avant même que Kéziah et Soel naissent j'étais sûre d'opter pour la tétine. À l'inverse des autres parents je ne voulais surtout pas y échapper. Non pas parce que je trouve cela mignon. Mais surtout parce que je voulais  à tout prix éviter qu'il ne suce leur pouce un jour. Vous devez vous demander pourquoi? Et bien simplement parce que je n'ai jamais arrêter de sucer le mien. Et que je ne veux pas que ça leur arrive! J'ai choisi d'opter pour la tetine parce qu'elle a un avantage non négligeable, on peut s'en débarrasser. Le pouce, c'est plus compliqué ^^ Pour les 3 ans de Kéziah, on lui a proposé de donner sa tétine au Père Noël et bim ça a marché! J'étais alors encore plus convaincue d'avoir fait le bon choix! Puis il y a eu Soel, le tetouilleur fou! Et là c'est une autre histoire...
À la maternité, à peine posé sur mon ventre, il avait déjà envie de téter. Pas de chance pour lui je n'ai pas allaité. Dieu merci, j'avais prévu LA tétine qu'il a adopté assez rapidement. Tout comme son frère il la prenait régulièrement. Mais je ne me suis pas trop inquiétée puisque ça avait été si facile de s'en débarrasser pour Kéziah. Et puis à l'approche de ses 3 ans on a commencé à en parler. Sa copine Mila allait aussi arrêter alors on s'est dit que c'était le bon moment. Mais je voyais bien qu'il en avait vraiment besoin et qu'il n'était pas tout à fait prêt. Malgré tout on a commencé à réfléchir aux moyens qui s'offraient à nous.

On lui a dit qu'à 3 ans il était assez grand pour la quitter. Il nous a répondu que non. Et puis avec l'entrée en petite section on a pensé comme lui, finalement il était pas si grand que ça. Alors on a repoussé à Noël. On y croyait, de toute façon ça avait marché pour Kéziah et pour pleins d'autres alors y avait pas de raison que ce ne soit pas le cas pour Soel. Finalement il est tombé malade le jour d'avant. Bien sur nous ne sommes pas cruel au point de lui enlever sa tétine alors que c'est le moment ou il en a le plus besoin. On a pensé que le Père Noël passerait la chercher quelques jours plus tard puis on a capitulé, on a compris qu'il avait encore besoin de temps.

Finalement, après plusieurs échecs, on s'est dit qu'il serait plus intelligent d'y aller en douceur plutôt que brutalement. C'est vrai tous les enfants sont différents, ce qui avait marché pour son frère n'était à priori pas la bonne solution pour lui. Alors, on lui a proposé de ne la prendre qu'à certain moments ( la sieste, la nuit). D'autant plus que depuis qu'il allait à l'école il ne l'avait pas de la journée. Sauf que ça n'a pas fonctionné non plus. Quand chaque jour, en sortant de l'école, la tétine est la première chose à laquelle pense votre enfant, vous comprenez assez rapidement que cela va prendre plus de temps que prévu pour vous en débarrasser. (La tétine, pas l'enfant^^)

Alors on a réfléchi encore et encore, on s'est dit que de toute façon il ne finirait pas sa vie avec. On a demandé des conseils à nos amis parents, on a regardé ce qui se disait sur internet. Nous avons oublié l'idée de perdre ou d'abimer la tétine pour qu'il s'en sépare de lui même. Puisque de toute façon il la perd régulièrement et nous nous retrouvons avec un monstre à la place de notre fils. Vous allez vous dire, c'est justement le moment de ne pas céder mais comment accepter que son enfant se couche en pleurant toutes les larmes de son corps parce qu'il n'a pas sa tétine. Il ne fait pas de caprice, il en a besoin et je ne veux pas passer par la force. Et puis les enfants que l'on prive de tétine et qui opte pour le pouce pour pallier le manque ça existe. Alors j'ai décidé d'être patiente.

Puis à l'approche des 4 ans on s'est dit qu'il fallait vraiment faire quelque chose. Il nous a promis qu'il s'en séparerait le jour de son anniversaire! On en parlait tous les jours ou presque pour qu'il se fasse à l'idée. Mais vous vous doutez de la suite! Ce n'était toujours pas le bon moment! Son anniversaire tombait juste quand nous étions en vacances chez ma maman. Et en plus il avait eu la bonne idée de lâcher son doudou par la fenêtre sur l'autoroute à l'aller. Bref j'ai pas insisté!

Puis j'en ai parlé sur Instagram, vous étiez nombreuses à me donner votre avis. J'ai reçu tout un tas de conseils, je vous en remercie d'ailleurs. C'est ce coté là que j'adore dans les réseaux sociaux!  On m'avait parlé entre autre de la fée des tétines qui les récupère pour pouvoir les donner à d'autres bébés. Ca avait fonctionné pour cet enfant et moi je trouvais ça adorable je me suis dit que ça pouvait aussi le faire pour nous. Oui c'est vrai j'étais peut être désespérée au point de tester tout et n'importe quoi. Alors avec un grand sourire je me suis approchée de Soel et je lui ai dit à quel point les autres bébés seraient contents de récupérer sa tétine. Combien c'était un beau geste d'offrir aux autres ce qui nous avait procuré autant de bien pendant toutes ses années. Et là ... Ben ça a complètement foiré, il s'est mit à pleurer à chaudes larmes! "Mais bien sur Lola tu n'as rien compris, c'est SA tétine, il déteste se séparer de ses affaires et tu le sais bien pourtant alors qu'est ce qui te prends de lui raconter tout ça!" Voilà ce que je me suis dit à la seconde ou j'ai compris qu'il était boulversé par mon histoire.

Enfin voilà, ce que je vous raconte ici c'est qu'on a tout testé ou presque. Les livres, c'est fait aussi! D'ailleurs il adore La Tétine de Nina de Christine Naumann Villemin mais ça ne lui donne pas pour autant envie de faire pareil. On continue de l'encourager, de lui demander de ne plus nous parler lorsqu'il a la tétine dans la bouche, de lui enlever et de la cacher quand il est occupé à faire autre chose. Et on attend patiemment que ça fasse son chemin et qu'enfin il décide de s'en séparer ou en tout cas nous montre que ce ne sera plus aussi difficile qu'actuellement si on force un peu les choses.

Vous vous attendiez surement à ce que je vous donne des solutions. Malheureusement je n'en ai pas! Dans cette histoire j'aurai au moins appris que tous les enfants sont différents et  que ce qui fonctionne avec certains ne fonctionne pas avec d'autres. Malgré tout je n'abandonne pas, je vais d'ailleurs prendre rendez vous chez le dentiste afin d'être sure qu'il ne risque rien à la garder si longtemps. En espérant que Soel entende mieux si le discours vient d'un professionnel.

Si vous êtes un peu dans une impasse comme nous j'espère que cet article vous aura rassuré et si vous êtes dans la phase d'essai et ne savez pas trop par ou commencer peut être que mes conseils vous seront utile ou pas. En tout cas je vous invite à vous déculpabiliser  car même en essayant de bien faire on échoue, c'est un peu le principe de la parentalité non?

5 commentaires

  1. Oh ma pauvre, pas si simple pour ton petit tetouilleur fou de se débarrasser de sa tétine ! Et si tu retente le pere noel cette année ?!
    Compliqué tous ca !
    La bise

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir, il y a quelques temps je suis allée à Copenhague où mon chemin a croisé un drôle d'arbre décoré. .. de dizaines de tetines!!! J'ai donc cherché un peu et si J'ai bien compris les enfants danois font une grande fête le jour où ils décident de laisser leur tétine. Une des traditions de cette fête est de mettre toutes les tétines dans un sachet avec des voeux de bonheur et des petits souvenirs qu on accroche ensuite dans l'arbre... J avais trouvé ça si mignon...
    Je profite de ce petit message pour te dire que je ne suis pas sure que ma contribution t'aide beaucoup.. . Mais que toi tu m aides beaucoup a me changer les idées! J aime beaucoup ton compte ig et je découvre ton blog! Merciiiii ��

    RépondreSupprimer
  3. Coucou ! Mon fils de 6 ans à arrêté la tétine à 5 ans (aucun problème du côté de la dentition!), Comme sohel, il n'y était pas prêt avant.... Sur la fin, je faisais en sorte qu'il ne croise plus trop sa tétine en journée. Moins ils la voient,plus ils s'en passent ! Notre technique a été de glisser sous son oreiller une lettre de la petite souris qui lui disait qu'elle avait remarqué qu'il avait bien grandit ces derniers temps, que ses dents allaient bientôt tomber et qu'elle serait tellement fière si il arrivait à ne plus prendre sa tétine. Laisse moi ta tétine sous ton oreiller et je te déposerai un petit cadeau en échange !! Ça a super bien fonctionné ! ��

    RépondreSupprimer
  4. Personnellement je trouve que la meilleure chose à faire est de ne pas le forcer à la quitter, exactement comme vous avez fait avec Soel. Clairement, tu as tout dit en disant ça : 'il ne fait pas de caprice, il en a besoin". Je trouve que dans ce cas rien ne sert le priver de se réconfort, surtout au moment du couché. C'est tellement important que ce moment ne soit pas vécu dans l'angoisse ! Vraiment, 4 ans, 6 ans ou 10 ans... s'il n'a pas de problème de dentition rien de sert de forcer, ça se fera tout seul.
    Mon neveu a 3 ans et n'est pas prêt de lâcher sa tétine ! Ça le rassure, Et bien la seule chose qu'on exige de lui (sur ordre de ses parents), c'est qu'il ne parle pas avec (au même titre qu'on ne parle pas la bouche pleine par exemple).

    RépondreSupprimer
  5. votre site et vos créations sont magnifiques j'adore merci
    voyance email

    RépondreSupprimer

© Lola etcétéra. Design by Fearne.